Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Méthodologie de recherche: Pourquoi attendre pour atteindre zéro émission? Construisez dès maintenant un modèle économique durable

En cette troisième année de recherche sur les entreprises en matière d'énergie et de développement durable, découvrez la méthodologie sous-tendant notre nouveau rapport.

Dans notre dernier rapport – Why wait to pursue net zero? Build a sustainable business model now –, nous avons interrogé 1 000 dirigeants et évalué leurs efforts en matière de développement durable dans cinq domaines clés.

Les répondants provenaient de Belgique (13 %), d'Italie (13 %), du Mexique (13 %), des Pays-Bas (13 %), du Royaume-Uni et d'Irlande (25 %) et des États-Unis (25 %).

Ils appartenaient à un large éventail de secteurs industriels : l'industrie manufacturière (35 %, dont 20 % de fabricants d'aliments et de boissons), le commerce de détail (19 %), la santé (15 %), la construction (10 %), l'éducation (10 %), l'hôtellerie (5 %), l'immobilier (5 %) et l'horticulture (1 %). En ce qui concerne l'ancienneté des répondants, 70 % étaient des cadres, tandis que les 30 % restants étaient des cadres supérieurs.

Sur la base de leurs réponses, nous avons divisé les répondants en deux groupes : les leaders (20 %) et les entreprises qui n'ont pas encore totalement adopté le développement durable, que nous appelons les suiveurs (80 %).

Leurs efforts en matière de durabilité ont été évalués sur la base de 14 indicateurs dans cinq domaines clés :

Pilier 1 : accent sur une entreprise durable

Nous avons exploré la signification du terme "développement durable" pour nos répondants. Nous les avons interrogés sur les principales priorités de leurs entreprises, sur les risques importants auxquels elles sont confrontées et sur la manière dont elles caractérisent leur approche de la croissance.

Pilier 2 : Préparation aux risques politiques

Nous avons analysé dans quelle mesure les répondants étaient au courant des réglementations à venir en matière de décarbonisation, et s'ils étaient en phase avec ou en avance sur les objectifs des futures exigences politiques. Notre recherche a également exploré l'efficacité avec laquelle ils exploitent les données pour réduire leurs émissions, leur connaissance des émissions de niveau 3 et l'étendue de leur stratégie de décarbonisation actuelle.

Pilier 3 : Capacités organisationnelles

Les personnes interrogées devaient répondre à une série de questions sur l'efficacité avec laquelle leur entreprise gère le développement durable. Les questions portaient sur la façon dont ils construisent une culture de développement durable, les mesures qu'ils prennent pour éduquer, engager et inspirer leurs équipes sur le développement durable, la façon dont le développement durable a un impact sur leur modèle de gouvernance, leurs stratégies de recrutement et leurs processus d'achat et d'évaluation des fournisseurs.

Pilier 4 : Adoption technique

Nous avons demandé aux répondants comment ils utilisent les technologies à faible émission de carbone dans le cadre de leur démarche de développement durable. Nous avons exploré les technologies dont ils disposent déjà et les avantages qu'elles procurent aujourd'hui, tout en examinant les technologies dans lesquelles ils prévoient d'investir au cours des prochaines années. Nous avons également examiné comment leurs entreprises soutiennent le développement durable dans leur chaîne d'approvisionnement.

Pilier 5 : Préparation financière

Notre étude a porté sur l'efficacité avec laquelle les personnes interrogées justifient l'investissement dans les technologies à faible émission de carbone. Nous avons exploré les obstacles qui les empêchent d'investir, et les approches qui les aident à financer leur parcours vers le zéro carbone.